22/12/2014

Noël à Charrot

IMG_7247.jpegSous la fontaine de Charrot est installé depuis plusieurs années un calendrier de Noël géant.

C'est un  sapin en bois, peint en rouge, orné de 25 petites cases, œuvre de René Hirschy.   Chaque case a été décorée par une famille de Charrot sur le thème « scènes de village »

Il a été inauguré le 28 novembre et depuis le 1er décembre une famille vient chaque jour ouvrir une boîte qui révèle des trésors de décorations originales et diversifiées.

Dimanche 21 décembre, le village s'est rassemblé pour fêter Noël. Les enfants ont chanté les Noëls traditionnels et modernes dirigés par Myriam Gaud. Le vin chaud fleurait bon la cannelle et les spécialités culinaires salées et sucrées apportées par les familles, ont régalés tous les villageois.

Merci aux jeunes parents, organisateurs des diverses festivités du village. L'ambiance simple et conviviale suscite le rassemblement, aide à faire connaissance et permet l'intégration des nouveaux habitants. (Gisèle)

Lire la suite

11:56 Publié dans Charrot, Fêtes et manifestations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it!

21/12/2014

A Compesières, une crèche branchée

Suore cristina Match.jpgLe pape François n'est sans doute pas pour rien dans la crèche 2014 que des paroissiens ont installée depuis quelques jours dans l'église de Compesières. La bonne nouvelle commence dans une crèche, une mangeoire, "parce qu'il n'y avait pas de place pour Joseph et Marie dans la salle", écrira 80 ans plus tard l'évangéliste Luc.

Et pourquoi n'y avait-il pas de place? Il ne le dit pas. Joseph et Marie ne sont pas des étrangers. Ils ne sont pas des réfugiés. Ils ne sont pas pauvres non plus. Joseph est charpentier, un noble métier, bien plus coté dans la société de l'époque que celui de berger ou de percepteur d'impôt pour la puissance occupante Rome.

C'est Rome justement qui est la cause de la présence de Joseph et de Marie à Bethléem ce jour-là. Quel jour au fait? Dormir dehors en plein été, ce n'est pas bien grave dans cette région, c'est même plus agréable. Bien plus tard, la tradition a retenu le 25 décembre, où il peut geler, histoire de donner un sens chrétien aux fêtes du solstice organisées depuis la nuit des temps. Et de faire entrer dans nos têtes dures, que Jésus est un peu comme la graine de moutarde de la parabole: insignifiante mais foisonnante. Comme le royaume qu'il promet sans doute.

Lire la suite

23:40 Publié dans Compesières, Fêtes et manifestations, Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it!