11/11/2009

Feu vert au restoroute de Bardonnex

restoroute plan.jpgLe Conseil d'Etat a renvoyé cet après-midi au Grand Conseil le projet de loi de déclassement d'une zone jouxtant la plate-forme douanière de Bardonnex dans le but d'y créer une station de ravitaillement, un magasin, des espaces de promotion des produits du terroir et un restaurant. Le choix du gouvernement s'est porté sur une zone de développement 3 ce qui est une première étape vers une urbanisation accrue de la région autorisant la construction d'immeubles hauts.

En effet, le site est inclus dans le périmètre d'aménagement concerté d'agglomération Plan-les-Ouates Saint-Julien (PACA), dont l'examen est achevé (cliquez sur le lien pour voir le rapport final). On trouvera ici le schéma directeur proposé pour cette zone. Le projet de loi prévoit également de mettre en conformité l’assiette de la plateforme douanière en créant une zone de développement 3 affectée à de l’équipement public, d’une superficie de 47'713 m2. Cette mise en conformité promet de créer des immeubles d'un autre rapport que les parkings actuels.

Le Conseil d'Etat ne fait nullement mention de la tentative avortée de référendum de la part de l'Association des riverains.


L'aire autoroutière de ravitaillement couvrira 23'793 m2 auquel s'ajoutera une zone de verdure d’une superficie de 14'540 m2 entre la station et l'autoroute.

Le communiqué de Conseil d'Etat précise que "le projet permettra la réalisation d’une aire autoroutière de ravitaillement constituée d’une station service, d'un office de promotion franco-genevois avec notamment des surfaces de vente de produits du terroir, d’un restaurant, ainsi que d’un parking de 120 places automobiles et dix-huit places destinées aux cars.

Les éléments bâtis de cet équipement représentent 950 m2 de surface de plancher. Des dispositions particulières ont été prises afin de garantir une intégration de qualité dans le paysage et de limiter au maximum les nuisances sonores dues à cet équipement. Une aire de détente et des espaces de jeux ont également été prévus dans la partie qui borde la plateforme douanière.

Soumis à l’enquête publique du 22 octobre au 21 novembre 2008, ce projet a suscité des lettres d’observations de la part d’habitants, principalement localisés dans le village de Perly, et de la part d’associations auxquelles le département du territoire a répondu. Dans sa délibération du 19 mai 2009, le Conseil municipal de Bardonnex a donné un préavis favorable au projet de modification des limites de zones.

restoroute plan.jpg

15:40 Publié dans Bardonnex, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it!

Commentaires

Des logements en lieu et place d'un restoroute? Les riverains ont déposé une pétition en ce sens, adressée au Grand Conseil ce jeudi 4 mars 2010.
250 signatures, majoritairement des proches de la zone concernée.
Voilà une démarche qui tranche avec l'habituelle posture de "non, et surtout pas chez moi!" à laquelle chaque projet genevois se voit confronté.
Un restoroute à Genève n'est objectivement pas prioritaire; en revanche, quelle pénurie de logements!
Les transports publics assurent désormais une excellente desserte de la zone, laquelle est de toute manière destinée à se développer (voir le PACA). Les riverains eux-mêmes demandent des logements. Pourquoi ne pas saisir cette opportunité pour construire, vite?

Écrit par : Serge Gloor | 04/03/2010

Les commentaires sont fermés.