29/03/2009

Enfin voici la solution contre la mendicité ?

En défendant la mendicité dans tout le territoire, et en ordonnant l'établissement d'un dépôt de mendicité dans chaque Département. Les mendians qui ne sont pas dans le cas d'être réputés vagabonds, seront reçus dans ce dépôt et occupés à des travaux proportionnés à leur sexe et à leur âge. Nous sommes en 1808.


ACB 1808 mendians 002.jpg
ACB 1808 mendians 003.jpg
Archives communales - Compesières - Despraz Paul.

18:05 Publié dans Histoire de Bardonnex-Compesières-Plan les Ouates | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it!

Commentaires

Comme quoi l'histoire se répète ...y compris dans ces errements...
L'idée d'interdire la mendicité et d'enfermer les mendiants ne date pas d'aujourd'hui.
Au XVIIème siécle notamment, on a assisté en Europe au "grand renfermement des pauvres" dans des "hôpitaux-prisons" : l'augmentation de la misère, et donc des miséreux, dérangeait.
Les décisions d'aujourd'hui d'interdire la mendicité sont donc à l'image que notre société occidentale véhicule de la pauvreté depuis plusieurs siècles : quelque chose de honteux qu'il faut cacher.
Mais là où le bât blesse, c'est qu'entre temps, dans une société qui décollait économiquement, se sont développées des notions comme celles du respect de la tolérance et des droits humains. Par conséquent, dans une société globalement aussi riche que la nôtre, ce qui est honteux ...ce n'est pas le fait de mendier, mais la pauvreté elle-même et notre incapacité à mieux répartir les richesses, tout comme notre attitude face aux plus démunis. Interdire la mendicité ne résoud rien. Il n'est que voir l'inefficacité de la loi genevoise actuelle pour s'en convaincre : l'intediction de la mendicité dissuade-t-elle les mendiants ?

Écrit par : Anne Emery-Torracinta | 29/03/2009

Cher Madame,
La solution est simple :
Installez les mendiants devant votre porte Madame !
Si la mendicité a disparue de nos contrées, c'est qu'il y avait une raison !
Et si elle est revenue c'est simplement le laxisme de nos autorités.... !
Ils sont devant de nombreux magasins et harcèlent les clients toute la journée
Maintenant ils sont aux feux rouges de notre ville et réclament de l'argent !
Pourquoi cesser !
Même la récolte de signatures sur des fausses listes pour la lutte contre les mines anti-personnel cela marche.... les naïfs donnent de l'argent !
C'est stupéfiant de voir à quelle point l'esprit cupabilisant fonctionne !
Avec cet esprit débordant de générosité mal placé des hordes de personnes débarquent et débarqueront encore, encore et encore !
Vous favorisez la montée de l'extrême droite avec vos prises de position.

Écrit par : Python | 12/04/2009

J'adhère à 100% au commentaire de Madame Emery-Torracinta. Voici enfin des paroles intelligentes et sensibles sur la mendicité. Quant à Python, il est bien le reflet de l'égoïsme ambiant. Est-ce le résultat de 20 siècles de soi-disant christianisme ? Ose-t-il entrer dans une église ? Ce que vous faites aux plus petits, c'est à moi que vous le faites !

Écrit par : Anet | 13/04/2009

Amicales salutations à tous...
Sur le sujet de la mendicité, j'avoue que ce qui m'interpelle particulièrement, c'est le fait de voir des enfants et bébés utilisés pour toucher les âmes sensibles.
Le fait de mutiler des enfants me révulse, surtout lorsqu'on sait qu'il s'agit de leur donner un "métier d'avenir" et en faire un soutient de famille.
L'expérience de Monsieur J-M Tonus avec la jeune femme roumaine lourdement invalide est vraiment exemplaire de cette triste réalité.
Pour mémoire. M. Tonus, ému par cette jeune mendiante roumaine aux jambes déformées, entreprend des démarches afin de récolter des fonds pour une opération. Il s'avére que la famille de cette jeune femme n'est et de loin pas ravie à cette idée, car valide, cette jeune femme ne rapporte plus rien et devient un poids.
Et se retrouver face à une bande de "gosses" arrogants et agressifs parce que je n'ai rien donné, les voir à l'affût et en repérage, j'avoue être inquiète quant à la sécurité des personnes âgées ou/et esseulées.
Une amie s'est trouvée face à 2 adolescentes en train de forcer sa porte à l'aide de gros tourne-vis. Comment cela se serait- il passé si un voisin n'était pas intervenu?
Avec 200.- francs suisses/mois en Roumanie, on vit comme un prince.
Donner aux mendiant n'a pour effet que faire perdurer une situation et n'a comme résultat qu'augmenter l'afflux de mendiants,donc de personnes utilisées mais n'aide pas au développement de la Roumanie ni au respect de l'intégrité psychique et physique des enfants.
Et aussi: cela ne fait que donner l'idée de "plagiat" à d'autres personnes qui ont envie de partager le gâteau,avec les rivalités et réglements de comptes entre groupes que cela entend.

Écrit par : Mireille Luiset | 20/04/2009

Les commentaires sont fermés.