16/07/2008

Le maître d'école est-il payé par les élèves?

La Commission d'Instruction du canton écrit à Monsieur le Maire de la commune de Compesières. La Commission d'Instruction créée le 23 mai de la même année "désire connaitre l'état de l'enseignement de la lecture et de l'écriture dans cette commune" qui réunit encore jusqu'en 1851 Plan-les-Ouates et Bardonnex.  Les questions ne manquent pas de sel. Nous sommes le 2 septembre 1817...


  1. Existe, t-il dans votre Commune une ou plusieures écoles.
  2. L'Ecole est elle tenue dans un Bâtiment Communal.
  3. Réuni ou dans votre Ecole les cliens ....
  4. Le Maître d'école est il payé par les élèves ou au moyen de revenus communaux ou  par une réunion de leurs moyens. demande des renseignements détaillés, sur les écoles existantes.
  5. S'il n'existe pas d'école dans votre commune, les Bâtiments communaux offriraient-ils un local propre par la situation et la capacité à en établir une.
  6. Défaut de Bâtiment communal trouvera-t-on à louer un emplacement convenable ?
  7. Le Maître d'Ecole de votre Commune, remplit il ses fonctions à la satisfaction générale ?
  8. Existe t- il dans votre commune des individus, jeunes, professant la religion catholique,  d'une moralité reconnue, qui se destinerait à l'enseignement ?

Signé: Pour le Président empêché: LULLIN Conseiller d' Etat.

NB: Orthographe originale conservée.

La commune de Compesières fait partie des seize communes savoyardes rattachées au nouveau canton de Genève par le Traité de Turin de 1816. Le Gouvernement cantonal s'enquiert donc des conditions de l'enseignement dans ses nouveaux territoires. 

 

NB: Les documents cités sont tirés des archives de la commune de Bardonnex, actuellement en cours de dépouillement et de mise en ordre. D.P.

14:38 Publié dans Histoire de Bardonnex-Compesières-Plan les Ouates | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it!

Commentaires

Mon cher archiviste, Sauf erreur l'honorable commune de Compesières, dont j'appelle de mes voeux la renaissance, comptait encore jusqu'au 31 décembre 1920 les villages de Perly et de Certoux. Bien à vous

PS: comme je l'ai noté dans un billet récemment publié dans le blog http://metropolegeneve.blog.tdg.ch, j'espère que d'autres archivistes communaux prendront comme vous du plaisir à remémorer les petits et les grands gestes de nos communes à leurs contemporains.

Écrit par : JF Mabut | 14/07/2008

Monsieur JF MABUT
Il faut retarder votre montre d'un siècle, le commune de Perly-Certoux a été crée le 1er janvier 1821, ne me dite pas que c'est une erreur de frappe de votre part, vous êtes un n.....en histoire et archive...
A+ Le Paul.

Écrit par : Paul | 16/07/2008

Relation entre la commune de Perly-Certoux et de Bardonnex.
Selon les documents archivés, en 1890, M. le Maire COMTE demande à M. le Maire de Perly-Certoux de l'aider à réparer et a fournir du mobilier pour l'école enfantine de Bardonnex, car le nombre d'élèves a considérablement augmenté.
En 1897 Un enquête a été faite par M. PELLEGRIN instituteur: 3 élèves de l'école secondaire MM. HOTTELIER Joseph - JUGES Charles - PORTIER Louis tous de Perly-Certoux ont brisés des isolateurs.
En 1909 M. le Maire de Perly informe M. le Maire de Bardonnex que l'élève MATHIEU Léon finira sa scolarité à St-Julien...
D.P.

Écrit par : Paul | 16/07/2008

Auberge de Sieur MABUT à Landecy.
Le 7 septembre 1846, une rixe a eu lieu entre les deux régents de Compesières et de Perly-Certoux. D.P.

Écrit par : Paul | 16/07/2008

Les commentaires sont fermés.